Histoire

Un petit détour vers son histoire…

La date de construction est imprécise à ce jour, un manoir est attesté à Vigny en 1337. Sans risque d’erreur, c’est en 1504 qu’il fut édifié par le cardinal George I d’Amboise, Premier ministre de Louis XII. Ce dernier reconstruira considérablement le château où il aimait se reposer loin des affaires politiques. À sa mort, il lègue le château à son neveu Georges II, archevêque de Rouen qui agrandit le domaine. Le château va appartenir à la famille d’Amboise durant 45 ans (1510-1555).

Il est intéressant de noter que son neveu Charles II de Chaumont d’Amboise assistait à la construction du château de Chaumont-sur-Loire. En effet, nous pouvons mettre en lumière une certaine correspondance de conception avec le château de Vigny.


Anne de Montmorency, symbole de la renaissance fait l’acquisition du domaine en 1555 après la mort de Charles II. La devise « Alpanos » y figure encore à l’entrée principale du château. La famille Montmorency le détient durant 139 ans (1555-1694). Le roi Henri II y passa semble-t-il une nuit durant l’année 1555.

Par jeu de succession, le domaine revint à Charles de Montmorency en 1563. N’ayant pas d’héritier, Vigny revint à son neveu Henri II, duc de Montmorency décapité pour trahison à Toulouse en 1632, puis restitué à sa sœur Marguerite de Montmorency, duchesse de Ventadour.


Le domaine fut par la suite légué à Louis-Charles de Lévis, duc de Ventadour, dont la fille unique s’unira en 1694 au prince de Rohan.

À sa disparition en 1727, Vigny devint la propriété de son petit-fils Charles de Rohan âgé de 12 ans, prince de Soubise, futur maréchal de France et ami de Louis XV. Charles de Rohan dut cependant le céder en raison de problèmes financiers.

C’est le 8 novembre 1967 que le comte Philippe Vitali acquiert le château. Il décide de le remanier dans le style néogothique-troubadour par l’architecte Charles-Henri Cazaux.

En 1922, le château de Vigny est acheté par le comte Robert Le Coat de Kerveguen, dont la famille le vend en 1992 à M. et Mme Dewavrin.

En 1984, le château de Vigny est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.

Par la suite, la société japonaise dirigé par Hisoto Mizumoto rachète le château en 2001 afin de proposer des cours de cuisine française. En 2009, l’école ferme ses portes…

Après une dizaine d’années d’abandon, le château de Vigny est racheté en 2016. L’objectif étant de redonner espoir à la reconstruction de ce superbe patrimoine français.

Venez-nous aider à reconstruire ce merveilleux château

NOUS SOUTENIR

Partager notre projet via les réseaux sociaux